Examen pratique

Généralités

Lors de l'examen pratique, le candidat doit prouver qu'il est capable de conduire un véhicule automobile selon les règles établies. Il doit démontrer que, même dans des situations difficiles du trafic, il est en mesure de circuler de façon sûre et adaptée aux circonstances. Voir les exigences de l'examen

Le freinage d’urgence, de la catégorie B (voiture de tourisme), manœuvre éliminatoire, est contrôlé à une vitesse d’env. 50km/h. En règle générale, l'examen pratique a lieu par n'importe quel temps.

Le candidat qui échoue deux fois à l'examen pratique ne peut être admis à un nouvel examen pratique que si le moniteur de conduite atteste que ce premier a achevé sa formation de conducteur.

Après la réussite de l'examen pratique, le candidat reçoit son permis de conduire format carte de crédit directement à nos guichets.

Pour fixer un rendez-vous, nous vous prions de contacter votre moniteur ou de consulter notre site Internet sous la rubrique examens conducteurs pour particulier.

  • Horaires des examens pratiques dès le 8 mai 2017 PDF (70 KB)
  • Information véhicule servant à l'examen catégorie B PDF (83 KB)
  • Information examens pratiques motocycles (cat. A, A1) PDF (209 KB)

Les candidat(e)s sont prié(e)s de se présenter à l'OCN au moins 10 minutes avant l'heure de l’examen avec tous les documents originaux et, pour les motards, l’équipement de sécurité obligatoire.

Le véhicule doit être conforme à l’annexe 12, rubrique "véhicules servant aux examens" de l’OAC.

Si l’une de ces conditions n’était pas remplie, le candidat ne serait pas admis à l’examen et le rendez-vous serait tout de même facturé.

Important : la profondeur limite légale de tous les pneumatiques du véhicule est de 1,6 mm.

Le témoin d’usure (TWI) des pneumatiques moto est à 0,8mm, vous ne pouvez donc pas vous y fier. Ils doivent être remplacés avant d’atteindre ce témoin. Pensez-y !

Pour un examen moto, veuillez-vous rendre directement sur la place d’examen.

Tarifs

Description sommaire

Connaissances

Les conducteurs de véhicules automobiles doivent à tout moment posséder les capacités et présenter les comportements leur permettant de:

  • déceler les dangers de la circulation routière et d'en évaluer l'importance;
  • déceler les principales défectuosités techniques de leur véhicule, notamment celles qui compromettent la sécurité routière, et les faire réparer comme il convient;
  • tenir compte de tous les facteurs compromettant l'aptitude à conduire (alcool, produits pharmaceutiques et stupéfiants, surmenage, vue défaillante, etc.), afin de conserver pleinement les capacités requises pour conduire le véhicule en toute sécurité.

Capacités et comportements

Les conducteurs de véhicules automobiles doivent à tout moment posséder les capacités et présenter les comportements leur permettant de:

  • maîtriser leur véhicule afin de ne pas créer de situations dangereuses sur la route et de réagir de façon appropriée si de telles situations surviennent malgré tout;
  • observer les règles de la circulation routière, notamment celles qui ont pour objet de prévenir les accidents de la route et d'assurer la fluidité du trafic;
  • faire preuve d'égards envers autrui afin de contribuer à la sécurité de tous les usagers de la route - et notamment des plus vulnérables.
    conduire de façon économe et respectueuse de l'environnement.