Tout comme il est nécessaire de préparer son véhicule à la saison hivernale, il est important d'entretenir son véhicule au début du printemps. En hiver, neige, glace et sel laissent des traces sur les véhicules. Voici quelques conseils :

  • Lavage de la voiture : un nettoyage minutieux permet d'éliminer les traces de sel. Le nettoyage du compartiment moteur est à confier à un spécialiste 
  • Carrosserie : d'éventuels impacts de gravillons déversés sur la route l'hiver sont à surveiller et réparer si nécessaire pour éviter que les points de rouille ne s'étendent. 
  • Vitres et clignotants : pour assurer une visibilité parfaite, les balais d'essuie-glace abîmés par l'hiver sont à remplacer. Le nettoyage de l'intérieur des vitres est une étape importante : pour éviter les traces, il convient d'appliquer un nettoyant pour les vitres avec un chiffon micro-fibre puis, directement, de sécher la vitre avec de l'essuie-tout. On n’oublie pas les clignotants. De la boue les recouvrant peut empêcher les autres automobilistes d’identifier rapidement et clairement nos intentions. 
  • Nettoyage de l'habitacle et le coffre : avant de nettoyer, on sort les accessoires d'hiver non nécessaires qui deviennent des charges inutiles (pelle, sacs de sable, grattoir, chaînes à neige) et augmentent la consommation de carburant. On économise de l’essence et donc de l’argent aussi !
  • Pneus d'été : une fois que les températures passent le cap de 7° C, les pneus d'hiver peuvent être remplacés par des pneus d'été. Le profil recommandé des pneus d'été est d'au moins 3 mm. 

Les garagistes peuvent se charger du contrôle de printemps de votre véhicule. Ils en profiteront également pour contrôler l'échappement, les amortisseurs et l'équipement électrique. 

Plus d'informations sont disponibles sur le site internet de l'UPSA