Un malus est appliqué à toutes les voitures de tourisme avec étiquette-énergie D à G ou encore sans étiquette. Ce malus permet de couvrir l’exonération durant 3 années civiles en faveur des voitures de tourisme avec étiquette-énergie A. Pour 2020 cette exonération concerne les voitures A mises en circulation en 2018, 2019 et 2020. Les tarifs sont disponibles ici.

La Confédération a revu en novembre 2019 les critères de calcul de l'étiquette-énergieLe poids à vide du véhicule n’est plus pris en compte, seule la consommation d’énergie est désormais déterminante

Ce nouveau calcul a un impact sur la répartition des voitures dans les catégories d’énergie. Pour 2020 : 6'700 voitures A sont exonérées ; 63'000 voitures A (plus de 3 ans), B et C sont imposées sans bonus ni malus ; 120'000 voitures D, E, F, G et sans étiquette supportent un malus de 5 %. A titre de comparaison, les valeurs 2019 étaient les suivantes : 2'800 voitures exonérées, 18'700 voitures sans bonus ni malus et 166'300 voitures avec un malus de 1,5 %.