Actualité

10.07.2017 | 14:15

Prendre la route des vacances

Pour accompagner les nombreuses personnes qui partent en vacances en voiture cet été, l'OCN rappelle quelques principes de sécurité.

Le véhicule

Préparer son véhicule avant le départ est un moment important. De nombreuses déconvenues peuvent être évitées en vérifiant l'état du véhicule : freins, huile moteur, liquide de refroidissement et produit lave-glace, pneus, éclairage, batterie et propreté des vitres.


En préparant vos bagages, rappelez-vous qu'un chargement sûr est un chargement bien réparti et bien arrimé. De plus amples informations sont disponsibles dans la brochure "Les bonnes pratiques pour plus de sécurité".


L'équipement de sécurité obligatoire diffère d'un pays à l'autre. La page sécurité routière du site de la Commission européenne donne les indications sur l'équipement obligatoire dans les pays d'Europe, les limitations de vitesse et d'autres informations très utiles. A l'étranger, l'autocollant "CH" (17,5 x 11,5 cm) est obligatoire. Il doit être placé de manière bien visible à l'arrière de la voiture.


Le permis de conduire

Pour éviter tout ennui lors des trajets à l'étranger, il est conseillé aux personnes qui ont encore un permis de conduire bleu de l'échanger contre un permis au format carte de crédit.


Le permis d'élève suisse est valable uniquement sur le territoire national. Les élèves-conducteurs ne sont par conséquent pas autorisés à conduire à l'étranger.


Le permis de conduire international est recommandé pour tous les pays hors de la Communauté européenne. En cas de doute, contactez, avant le départ, l'agence de voyages ou le consulat / l'ambassade.


Prendre la route des vacances

Préparez votre itinéraire à l'avance et renseignez-vous sur les conditions de circulation et les conditions météo.


Prenez le volant bien reposé, de préférence le matin. Faites des pauses toutes les deux heures pour vous dégourdir les jambes et aérer l'habitacle. Si nécessaire, faites une turbosieste de 15 minutes !


La prise de certains médicaments contre les maux de voyage interdit la conduite d'un véhicule en raison de leurs effets secondaires (somnolence, vision pertubée). Privilégiez les méthodes non médicamenteuses pour lutter contre la cinétose.


Emmenez des boissons et des vivres ainsi que des jeux pour occuper les enfants.


Pour économiser du carburant, adoptez l'éco-conduite.


Autant de thèmes sur lesquels vous trouverez des informations précieuses sur les sites Internet suivants :

  • TCS - préparer son véhicule et son chargement
  • bpa - conseils en matière de circulation routière