Actualité

15.06.2017 | 09:15

Conduire en Suisse et à l'étranger

A l'approche des vacances, différentes questions se posent concernant la conduite, en Suisse et à l'étranger, de véhicules immatriculés en Suisse ouà l'étranger.

Conduire à l'étranger


Françoise et René résident dans le canton de Fribourg et ont une voiture immatriculée en Suisse. Cet été, ils rendent visite à leur amie Nicole en Espagne, en faisant le trajet en voiture. Pour préparer cette expédition, ils contrôlent l'état de leur véhicule et s'informent des règles de circulation en vigueur à l'étranger (limitation de vitesse, équipement obligatoire, etc.).


Si, une fois arrivés en Espagne, leur amie Nicole souhaite emprunter leur véhicule, ils devront se renseigner auprès des autorités douanières du pays pour savoir si cela est possible.


Remarque :

  • S'ils ont un permis de conduire bleu, Françoise et René devraient l'échanger contre un permis au format carte de crédit. Cela leur permettra d'éviter des ennuis lors de trajets à l'étranger.
  • Les élèves-conducteurs ne sont pas autorisés à conduire à l'étranger. Le permis d'élève suisse est en effet valable uniquement sur le territoire national.


Prêter sa voiture à une personne résidant à l'étranger


Séverine et Gaëtan résident dans le canton de Fribourg et ont une voiture immatriculée en Suisse. Cet été, ils accueillent leur famille résidant en France.


Séverine et Gaëtan ne sont en principe pas autorisés à conduire le véhicule de leur cousin Sébastien, immatriculé en France. En effet, la voiture de Sébastien est considérée comme "non-dédouanée" selon l'Administration fédérale des douanes.


En revanche, Sébastien, résidant en France, est autorisé à conduire la voiture de Séverine et Gaëtan sur le territoire suisse, pour autant que son permis de conduire soit valable. L'OCN lui recommande toutefois d'obtenir une autorisation écrite de Séverine et Gaëtan, pour éviter d'éventuelles questions concernant la provenance du véhicule, en cas de contrôle de police.


Autres informations utiles